Présentation générale du projet


Le programme d’art dramatique de l’école Armand-Corbeil est la seule concentration monodisciplinaire de notre région. Dans les années 90, c’est à la suite d’une demande d’un groupe de parents de l’époque, qui souhaitaient un programme théâtral pour leurs enfants dès la première année du secondaire, que la concentration a été implantée. En 1993, l’année de l’implantation, une enseignante (Lucie Tremblay qui est toujours en poste à ce jour) et quarante élèves de première secondaire ont alors constitué la première cohorte de ce projet particulier de formation en art dramatique. Après vingt ans d’existence, plus de 1500 jeunes y ont évolué. Aujourd’hui, une équipe de 5 spécialistes y oeuvrent avec passion.

Encadrés par des adultes motivés par la vocation particulière de notre école, une équipe de 130 enseignants et un service complémentaire couvrant l’ensemble des besoins de l’élève (bibliothécaire, psychologue, orthophoniste, ergothérapeute, orthopédagogue, psychoéducateur, éducateurs spécialisés, conseiller en information scolaire, technicien en travail social) encadrent près de 2000 élèves inscrits à l’un ou l’autre de nos programmes.

Depuis son implantation, le programme en art dramatique a été conçu à partir des programmes de base de cette discipline. Il respecte les visées du programme de formation de l’école québécoise, il considère les domaines généraux et il favorise le développement des compétences non disciplinaires, tout en offrant des expériences scéniques des plus motivantes. En outre, il permet un enrichissement théâtral sans égal dans la région.

Cette formation est offerte aux élèves qui démontrent de l’intérêt et des aptitudes en art dramatique et s’inscrit dans une volonté de démocratisation des arts scéniques. Il ne vise donc pas une élite particulière et véhicule des valeurs de coopération, de collaboration et d’entraide à travers la réalisation de projets théâtraux d’envergure. Chez nous, pas de "star-système", mais un esprit de troupe où chacun trouve sa place. Par ailleurs, le niveau d’enrichissement atteint à la concentration est tel qu’il permet d’approfondir les connaissances et le savoir-faire théâtral tant en interprétation, en création, en appréciation, qu’en technique scénique.

Ce programme s’intègre dans la plage horaire régulière de l’école et mène à l’obtention du diplôme d’études secondaires (DES). Il procède par diminution de temps de certaines disciplines et ne nécessite pas de dérogation. En plus d’offrir la formation obligatoire en art dramatique et de développer les compétences qui y sont associées, ce programme propose à l’élève un travail théâtral approfondi. Cette formation offre 300 heures au 1er cycle et près de 600 heures au 2e cycle.

Les cinq années du secondaire permettent à l’élève de participer à des spectacles (productions dirigées ou projets de création) dans la salle de diffusion entièrement réservée aux jeunes inscrits au programme.

Aujourd’hui, dans une école multiprogramme de près de 2000 élèves, plus de 300 jeunes de secondaire 1 à 5 sont inscrits à ce programme. Ils y vivent un fort sentiment d’appartenance au sein de la concentration.